Le QR code : On peut m’expliquer ?

Le QR code : On peut m’expliquer ?

On a beau vivre immergé dans le webmarketing la plupart du temps, il y a parfois des choses qui nous échappent totalement.
Le QR code en est pour moi un excellent exemple : je ne comprends pas !

D’après ce que je sais, il s’agit d’un moyen « simple » pour suivre des liens hypertextes.
Bien bien bien…

Illustration :
au-dessus de ma baignoire, juste sur le pommeau de douche, se trouve une petite tablette bien pratique.
Sur cette petite tablette, des bouteilles de gel douchent de shampooing.
Sur l’une de ces bouteilles, un QR code qui est censé me conduire sur cadum.fr.

Première possibilité :
Je prends mon téléphone portable sous ma douche (??), je devine sans instruction qu’il me faut télécharger un programme spécial de lecture de QR codes (??), je me rend sur l’App Store et tape « QR codes » et affiche une liste d’applications (??), j’en sélectionne une et la télécharge, j’attends l’installation, je lance l’application, je flashe le QR code de la bouteille de gel douche, cela ouvre le navigateur de mon téléphone, saisit tout seul « cadum.fr » et le site se charge.

Deuxième possibilité :
Je vois écrit « Cadam.fr » sur la bouteille. En sortant, j’ouvre le navigateur de mon téléphone, saisit « Cadam.fr » et le site se charge.

Bien bien bien…

Mais bon sang, à quoi ça sert ???

J’ai plusieurs pistes :
A se priver des trois quarts des internautes qui n’utilisent pas de téléphone portable pour surfer
A ne pas véhiculer son nom, sa marque ou son image de marque.
A être accessible par des internautes qui ont un téléphone connecté au web mais dont le clavier est hors d’usage ou présentant un problème neurologique limitant leur mémoire a une durée de cinq secondes.
A remplir des espaces vides sur des étiquettes.
A faire « genre ».

J’ai plusieurs fausses pistes :
Ça ne permet pas de toucher plus de monde.
Ça ne permet pas à l’internaute de faire moins de manipulations.
Ça ne fait pas gagner de temps.
Ça ne fait pas gagner d’argent.
Ce n’est pas joli.

Alors, cher lecteur, j’en appelle à votre sagacité pour m’éclairer enfin sur ce grand mystère :
A QUOI CA SERT ??

Leave a Reply

Your email address will not be published.