Comment adapter son entreprise à un futur inconnu

Comment adapter son entreprise à un futur inconnu ?
Lundi matin, comme ça, zou, je vous branche sur un sujet qui semble métaphysique. :-)
Ce sujet a son importance les amis, c’est basiquement vital pour notre entreprise : 3 entreprises sur 5 ne survivront pas à l’économie du futur.
Donc il faut prévoir, tout prévoir, pour faire en sorte d’être parmi les plus agiles. Pas les plus gros, pas les plus sachants, pas les plus riches : les plus agiles sont ceux qui prospèrent dans un environnement qui change. C’est darwinien.
Et oui, l’environnement change, depuis 2020, toujours cette année et pour quelques temps encore.
Les acteurs économiques ont des interconnexions folles à gérer entre les salariés qui n’en sont plus, les experts qui n’en sont plus, les concurrents qui n’en sont plus, les partenaires qui n’en sont plus, tous les nouveaux alliés potentiels… dans un monde dans lequel on ne sait plus ce qu’est l’entreprise… mais on voit que ça change, et dans le bon sens !
Les entreprises ont des opportunités dingues à ne pas laisser passer, mais c’est presque trop entre les habitudes de consommations qui mutent, la technologie, les marchés, l’international, les innovations… même nos pensées changent depuis 1 an, et ce n’est pas fini !
Etre en mesure de s’adapter, c’est l’objectif principal aujourd’hui d’une entreprise. Mais on s’adapte comment ? A quoi ?
Il y a tellement de choses, tellement d’infos… Vous avez le C4 les amis, notre réseau à nous, dans lequel on gère ensemble tout ce qui a trait au digital. :-) Mais on sait aussi qu’il y a plein d’indépendants sur le carreau, des salariés qui ont du mal à raccrocher les wagons, des patrons en burn-out et des cadres en bore-out.
Adapter sa boîte à un futur que par définition, on ne connait pas… c’est à nous rendre fous !
Et bien il y a une idée qui peut peut-être nous éclairer, et je vous en parle parce que je la défends aussi : c’est celle de la permaculture.
Une entreprise prête pour l’avenir, mieux : qui crée l’avenir, c’est comme la permaculture !
Un concept développé par Philippe Ledent, entrepreneur, conseil, prof et auteur belge dans son livre « L’Entrepreneur idéal. Eloge de la permaculture d’entreprise ».
Je vais aller lire ça (dès que je le trouve en version audio) et je vous invite à retenir les idées importantes que j’entrevoie :
1) L’entreprise de demain, elle est systémique : vous avez votre terrain de jeu en interaction totale : vos salariés, vos confrères, vos partenaires, tout cela travaille ensemble et se nourrissent les uns les autres : comme l’agriculture industrielle devient stérile et sous perfusion, la permaculture ce sont les arbres qui fournissent l’ombre, les bosquets qui retiennent l’eau, les animaux qui fournissent l’engrais, etc.
2) L’entreprise de demain est un objectif, un but, un pourquoi, et le reste ce sont des moyens de le nourrir, d’une façon cette année, d’une autre l’année prochaine : comme la permaculture vise à nourrir, et vit avec les contraintes, les saisons, les végétaux morts servant de terreau à la saison suivante.
3) L’entreprise de demain est horizontale : les process rigides, les hiérarchies obligatoires, les outils figés, ruinent l’agilité. Les interactions directes des uns avec les autres, la responsabilisation de chacun, les rôles de chaque salarié qui suivent leurs envies et leurs talents pour ce qu’ils peuvent apporter à l’ensemble, c’est une clé. Comme en permaculture où le sillon bien tracé et immuable est l’ennemi de l’écosystème prolifique.
4) L’entreprise de demain est en mouvement. Toujours. Comme la permaculture, une entreprise qui réussit est d’abord intelligente, pleine de bon sens, imaginative et créative, souple et, surtout : vivante ! C’est ce qui apporte l’écosystème fertile, riche de sens, qui génère à coup sur une production efficiente… et ça sans même savoir de quoi demain sera fait. Ca marche à tous les coups !

J’aime beaucoup ce parallèle entreprise de demain / permaculture.
Dites-moi ce que vous en pensez en commentaire les amis.
Je vous mets d’ailleurs en commentaire le lien vers le bouquin de Philippe Ledent : https://www.amazon.fr/Lentrepreneur-id%C3%A9al-Eloge-permaculture-dentreprise/dp/2874963283

Et j’en profite pour vous poser aussi le lien vers le C4, dont nous profitons tous ensemble, et que vous pouvez relayer à d’autres entreprises qui ont inévitablement besoin de l’expert digital de leur entreprise, que vous devez même relayer pour parfaire leur écosystème et le nôtre aussi !

https://www.agence404.com/c4/

C’est peut-être ça la cerise sur le gâteau de l’entreprise de demain : ce qui nous profite profite aux autres, et inversement !
Bonne semaine les amis !

Renaud Varoqueaux
Renaud Varoqueaux
Comment adapter son entreprise à un futur inconnu
/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *