Comment bien réaliser sa transformation numérique / digitale ?

Comment bien réaliser sa transformation numérique ou digitale ?

Qu’est-ce que la transformation numérique ? Que l’on peut aussi appeler transformation digitale. Mais surtout, comment ça fonctionne et comment bien réaliser la sienne pour son activité, son entreprise ?

Tout d’abord, la transformation digitale, aussi appelée transformation numérique, désigne le processus qui consiste à intégrer les technologies digitales (réseaux sociaux, par exemple) dans son activité, son entreprise. À cette définition s’associe d’ailleurs de plus en plus celle de la digitalisation. On utilise toutefois davantage cette dernière pour désigner le changement qui s’effectue dans notre société humaine, et le terme de transformation digitale pour désigner celui qui s’effectue dans les entreprises.

Eh oui, vous l’aurez compris, nous allons parler de la transformation numérique dans vos entreprises ! Mais surtout, nous allons traiter de la meilleure façon de réaliser cette transformation ! Et dans cette vidéo, je vous donnerai trois conseils pour réussir la vôtre. Mais ça, il est temps de le découvrir par vous-même !

Transcription textuelle de la vidéo :

Qui pense que le digital présente des opportunités de dingues pour les entreprises, et que c’est une question de vie ou de mort que de s’intéresser au digital pour son activité ? Moi ! Qui pense que le terme « transformation numérique » est un petit peu galvaudé, est un petit peu vidé de sens, voire carrément « bullshit » ? Moi ! Et qui pense que c’est quand même super anormal pour le même concept de « transformation numérique » d’avoir énormément d’attentes inassouvies, et en même temps une frustration qu’on nous propose pas vraiment les bonnes choses ? Moi ! … Oh merde…
[Bruit d’homme qui tombe]
Alors les amis, on va se dire ce que c’est que la transformation numérique. On va se dire aussi ce que ce n’est pas. On va tordre le cou du bullshit pour pouvoir profiter de ce truc de dingue tout de suite, maintenant, pour nos entreprises. Aoutch…
Les amis, ça fait des années… je ne préfère pas les compter… que je murmure à l’oreille des dirigeants, en tout bien tout honneur, pour essayer de leur faire profiter du digital avec tout ce que ça comporte. Et de faire en sorte qu’ils puissent mettre à profit un maximum de choses, pour faire avancer leur boîte, leur entreprise. Et depuis toujours on parle de « transformation numérique » dans ces boîtes-là. Mais ces dernières années… plutôt ces derniers mois, il se passe quelque chose. J’ai l’impression qu’on sort d’une sorte d’obscurantisme… Certains… probablement les meilleurs face à la transformation numérique, commencent à piger que cette transformation numérique n’est pas une question d’outils. Ce n’est pas une question de leviers, de réseaux sociaux, de webmarketing ou autres. Ce n’est pas une question de logiciels, de CRM, d’ERP, de plateformes CMS etc. etc. On commence à comprendre qu’en fait, ce qui est important c’est le contenu qu’on va mettre derrière ces outils. C’est ce qu’on fait de ces outils. C’est le sens qu’on leur donne, c’est ça qui est important. Rendre votre entreprise plus intelligente, c’est absolument ce que vous devez faire… tout le temps, et de plus en plus ! C’est assurer sa pérennité, déjà, et c’est aussi assurer sa prospérité… que d’apporter de la maîtrise et de l’intelligence à votre activité. Et c’est vrai que le digital permet ça ! Alors il y a plein d’autres choses qui permettent ça : les ressources humaines, le management, peuvent apporter énormément d’intelligence dans une entreprise. Mais c’est vrai que le digital à ce côté souvent plus puissant, et en même temps plus facile. On a donc tendance à se tourner vers le digital pour faire sa transformation d’entreprise. C’est ça la magie de la transformation numérique ! Ça présente des opportunités de dingues pour son entreprise. Ça présente aussi pas mal d’opportunités d’être con… Il faut se méfier quand même…
Alors souvent quand même, on nous fait briller les yeux. On nous dit : « Mais si, il y a quelque chose de magique dans le digital. Regarde par exemple Uber qui arrive en très très peu de temps à créer des tas d’emplois en France et dans le Monde. C’est quand même génial, c’est quand même le digital qui permet ça ! » Alors les amis, on va être clair ! Si Uber a fait ce qu’il a fait, avec un modèle économique qui, d’ailleurs, peut être discutable, ce n’est pas tant parce que le digital a simplifié les choses – même si c’est un peu le cas -, c’est aussi parce que la concurrence ne s’est pas adaptée dans cette ère de transformation. En fait ce qui se transforme dans ce Monde de ouf dans lequel on vit, ce n’est pas le numérique ! Ce qui se transforme ce sont les entreprises ! Elles sont besoins d’être souples, agiles, etc. Les taxis étaient déjà crétins bien avant la transformation numérique ! Les taxis avaient une situation de monopole avec un macaron sur leur voiture qu’ils paient très cher, et qu’ils font aussi payer à leurs clients. Ils décident d’être le plus souvent… Je prends l’exemple parisien… assez bougon avec leurs clients. Le plus souvent, ils ne vont pas aller chercher leurs clients où ils se trouvent. Alors que leurs clients veulent aller d’un point A à un point B. Ils n’arrivent pas non plus à leur donner de la transparence sur leur destination et sur le trajet. Parfois même, ils n’ont même pas de GPS pour pouvoir se renseigner sur « où déposer le touriste exactement ». Quand vous leur demandez un siège auto pour voyager avec votre enfant, ils n’ont pas de siège auto, « et puis c’est pas à eux d’avoir un siège auto. » Vous sentez mon aigreur vis-à-vis des taxis ? C’est pas que je les aime pas, les pauvres, c’est que mince, ils ont quand même fait leur malheur ces gens-là. Ce n’est pas une question de transformation numérique… C’est une question de transformation des taxis ! La transformation numérique, ce n’est pas le numérique qui se transforme, c’est l’entreprise qui se transforme grâce à la puissance, la facilité, les possibilités qu’offrent des solutions digitales. Mon message, c’est de vous dire que depuis le début, c’est Darwin qui a raison. L’intelligence, c’est votre capacité à vous adapter au changement. Le numérique peut présenter des outils qui peuvent vous aider à ça. Mais il n’y a rien de magique ! Dans le passé, ce n’est pas parce que vous aviez une boutique que la Terre entière venait dans votre boutique. C’est exactement la même chose aujourd’hui sur le web ! Ce n’est pas parce que vous avez un site web que des milliards d’internautes vont venir sur votre site web, ça ne marche pas comme ça ! Par le passé, ce qui a toujours marché dans les relations commerciales, et dans les relations tout simplement, c’est l’échange entre divers univers. C’est le fait de réseauter avec certains, de les mettre en relation avec d’autres autour de vous, d’avoir ces gens qui se contactent et qui parlent de vous, ce réseautage-là, il a toujours marché. C’est exactement la même chose avec le digital aujourd’hui ! Ce n’est pas en étant sur un réseau social qu’il se passe un truc magique ! C’est en interagissant avec des vrais humains qu’il se passe quelque chose de magique. Et le digital peut proposer des outils qui permettent de simplifier ou rendre plus puissant ça. C’est tout… Rien n’a changé. Le commerce, depuis que le monde est monde, ça consiste à comprendre ce que notre clientèle attend et de lui proposer exactement ce qu’elle veut. Quand son métier c’est de transporter des gens d’un point A à un point B, c’est pas super compliqué d’entendre et de comprendre que ce que la clientèle veut, c’est de savoir quel trajet elle va faire, à quel moment elle va être prise en charge, du coup à quel moment elle va arriver par rapport au trajet qu’on va faire. D’avoir un peu de convivialité, d’écoute si on en a envie, de conversation si on en a envie, de pas conversation si on en a pas envie, une petite bouteille d’eau, quelques
bonbons, et ça roule comme ça. Surtout que dans ce cas-là, la clientèle n’a pas arrêté de le dire ! Les taxis ont toujours eu une image déplorable. C’est quand même ballot de pas l’avoir entendu quand même… Et ça, ça n’a rien à voir avec le digital qui permet juste de rendre plus simple, plus puissante, plus rapide, votre adaptation de votre activité, de votre entreprise, à votre marché. Alors soyez, vous, encore plus intelligent, ne soyez pas un passager de cette transformation numérique, soyez un acteur qui va utiliser cette transformation numérique, et pour ça je vous donne trois conseils essentiels !
Le premier conseil, c’est de bosser, avant tout, ce qui fait le mieux marcher tout ce que vous allez trouver dans le digital. Cette chose-là, c’est ce qu’on appelle « le sens ». Si vous n’avez pas encore bossé vos Cercles d’Or, faites-le ! Si vous ne savez pas dire quel est votre « pourquoi » sur votre marché, bossez les Cercles d’or ! Quand vous avez ce sens, vous l’insufflez dans tous les outils que vous pourrez trouver, et vous allez tout de suite voir si ça marche du feu de Dieu, ou si l’outil est totalement inadapté à votre raison d’être. Mon deuxième conseil, c’est d’écrire vos objectifs avant d’agir. C’est super important !
On l’a tous fait de réfléchir à nos objectifs, mais clairement, on les paume tous. Il suffit qu’on voit un nombre de likes chez un concurrent pour avoir envie de faire une campagne pour avoir plus de likes que lui, alors que ce n’était pas notre objectif ! On a tous envie de faire une super action promotionnelle et de développer le chiffre, alors qu’on a oublié que notre objectif c’était la marge… Il y a plein de cas où on paume nos objectifs. Donc mon deuxième c’est : écrivez vos objectifs, comme ça vous garderez les pieds sur terre. Après, vous garderez votre sens pratique, votre bon sens paysan, votre pragmatisme à l’épreuve des miroirs aux alouettes de la transformation numérique.
Mon troisième conseil, c’est de faire des plans ! Pensez stratégie : réfléchissez d’abord, agissez ensuite. Ne lancez pas une action comme ça, dans l’immensité du numérique. N’utilisez pas un outil parce qu’on vous a dit que c’était pas mal d’utiliser cet outil. Si vous voulez, demain, construire la maison de vos rêves, vous faites d’abord appel à un architecte et à un maître d’oeuvre, qui eux vont vous dire quel maçon, ou quel spécialiste du bois, ou quel couvreur, ou quel électricien pour mener à bien votre projet. Il ne vous passerait pas par la tête de vous dire : « J’ai envie de la maison de mes rêves, je vais appeler un maçon et je vais lui dire d’empiler trois parpaings. » Tout ce que vous aurez à la fin, ce n’est pas une maison… c’est trois parpaings empilés. Mettez du sens dans tout ce que vous faites sinon ne faites rien. Posez vos objectifs pour garder les pieds sur Terre et le sens pragmatique… Sinon vous allez faire du n’importe quoi. Et faites votre stratégie, faites vos plans avant d’agir, sinon vous allez partir dans tous les sens. C’est simple !
La transformation numérique, ça passe par cette transformation-là de votre activité et de votre entreprise… En profitant de la transformation numérique. Échangeons sur ce sujet et tant d’autres. Vous retrouverez mes anciens sujets en vidéo sur ma chaîne YouTube si vous en avez loupé. Mais commentez sous cette vidéo, partagez-la, dites ce que vous en pensez en bien, en mal, l’important c’est qu’on échange et qu’on soit plus riche tous ensemble. Nos intelligences sont clairement la meilleure chose qu’on puisse apporter à nos entreprises, à nos activités, à nos projets. Et ensemble, on est clairement nettement plus fort ! Je vous dis à très bientôt les amis !
[Bruit sourd]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *