LES 5 FACTEURS-CLÉS DE SUCCÈS AVEC VOTRE ENTREPRISE

LES 5 FACTEURS-CLÉS DE SUCCÈS AVEC VOTRE ENTREPRISE

En tant que dirigeant d’entreprise, nous sommes toujours effrayés par l’échec. Bien sûr, nous ne parlons pas d’un petit échec, mais plutôt de celui qui remettra en jeu tout l’avenir de notre entreprise… C’est le cauchemar de tous les patrons, que l’on soit entrepreneur, autoentrepreneur, PDG, ou qu’importe le nom qu’on lui donne : l’échec fait peur.

Et avec la transformation digitale, beaucoup de choses ont changé. Dans ce nouveau monde numérique, il est parfois difficile de s’adapter et de trouver sa voie. L’échec semble encore plus proche qu’il ne l’était avant, surtout car il existe encore plus de moyens d’échouer. Pourtant, c’est très loin d’être une fatalité ! C’est pourquoi je vous livre ici 5 facteurs-clés de succès avec votre entreprise.

Le premier facteur-clé de succès tient en un principe simple : le sens. Quel sens donnez-vous à votre entreprise ? En reprenant le concept des Cercles d’or de Simon Sinek, vous serez capable de facilement capable de le définir ! Car il tient en une seule chose : votre « pourquoi ». Pourquoi faites-vous les choses ? On ne parle pas ici du « Quoi » ou du « Comment » vous les faites, mais bien du « Pourquoi ». Quel est le sens que vous donnez à votre entreprise ? Une fois ceci défini, vous serez capable d’en informer aussi bien vos clients que vos salariés, et chacun sera dans quelle direction vous allez, vous compris !

Pour le deuxième facteur-clé et les suivants, il faudra regarder ma vidéo sur le sujet ! Je vous y livre encore 4 autres facteurs-clés de succès qui vous permettront d’aller dans la bonne direction et d’assurer votre avenir !

Transcription textuelle de la vidéo :

Le monde a changé les amis. La transformation numérique est passée par là, elle continue d’avancer elle s’accélère encore, et je vois de plus en plus de patrons de petites boîtes, de moyennes boîtes, de grosses boîtes, un petit peu paumé dans ce que sont les vrais critères de réussite aujourd’hui. Avant fallait être une grosse boîte industrielle maintenant faut être une petite boîte agile… On y perd un petit peu son latin. J’avais très envie de faire cette petite vidéo pour simplifier les choses et poser ce que sont pour moi cinq critères essentiels de réussite de business à l’heure actuelle. Les amis, j’ai pas du tout envie de compter des années, mais voilà quelques temps que je vois passer des stratégies d’entreprise. Donc ceci n’est que ma vision que je vous partage de ce que sont selon moi les cinq facteurs clés de réussite de business. Le plus fondamental c’est de donner du sens à votre activité à votre entreprise, à votre projet. Si vous n’avez pas encore bosser vos cercles d’or, il est toujours temps ! Donnez le « why » de votre entreprise, dites au monde, dites au marché, dites à vos concurrents, à vos clients, à vos partenaires, à vos salariés, ce qu’est l’objectif, ce qu’est le but, ce qu’est le sens, que vous donnez à votre entreprise. C’est super important ! La quête du sens, c’est notamment ce que poursuivent tous les grands groupes internationaux. Je voyais récemment une interview de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, qui expliquait qu’il avait érigé en vérité absolue le sens du service client dans son entreprise. Il dit l’obsession du service client ! Ça passe avant toute chose pour lui ! Il dit à ses compétiteurs qui ne les regardent même pas, il dit à ses salariés qu’ils passent après le service client, il dit à ses clients que si vous voulez n’importe quoi, tout de suite maintenant, au meilleur prix, il va vous le trouver ! C’est hyper important comme critère de réussite de business de pouvoir donner le sens de tout ce qu’on fait. Si c’est le Graal des grands groupes, ça doit forcément être le Graal de toutes les PME de France et d’ailleurs. Au-delà du sens que vous donnez à votre entreprise, il est crucial d’avoir de vrais objectifs. Des objectifs chiffrés, des KPI réalistes, mesurables, des vrais tableaux de bord mais attention : des tableaux de bord sur les bonnes choses ! Je vous renvoie de nouveau vers vos Cercles d’or. Votre « why » et votre « how », votre « pourquoi » et votre « comment », c’est ça qu’il faut mesurer, et certainement pas votre « quoi » ! Ne mesurez pas ce qui est en bout de chaîne de la réalité de votre entreprise. Si vous voulez plein de clients pour faire plein de chiffre d’affaires… Bah mesurez le nombre de clients, mesurez le chiffre d’affaires… Ça va pas vous apporter grand-chose… Chiffre d’affaires, j’espère faire tant, bon ben j’ai fait tant. Super. Ça vous apporte pas une science, une intelligence, dans ce que vous faites. Si par contre vous avez défini que votre entreprise elle bossait pour la satisfaction du client, mesurez la satisfaction du client, trouvez un algorithme savant et intelligent pour mesurer cette satisfaction client. Si vous pensez que la réussite de votre entreprise passe par le bien-être de vos salariés, mesurez le bien-être de vos salariés. Faites des petites écoutes, essayez de trouver des calculs savants pour mesurer le bien-être de vos salariés. Relevez des métriques sur les vraies choses qui font avancer votre boîte, et pilotez votre entreprise en fonction de ces métriques-là. Ne vous trompez pas de métriques ! Dans ce monde de fous, un des critères essentiels pour réussir dans votre business, c’est de savoir régler des problèmes. Régler des problèmes, avancez, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, faire un petit peu mieux que le mois d’avant, c’est très important pour la réussite de votre activité. On n’est plus dans un monde immobile où il suffit de se recroqueviller sur soi-même pour que… ben le temps passe et qu’on risque pas trop notre peau. On est rentré dans une ère de Darwinisme forcenée : si vous ne vous adaptez pas au Monde, il va vous bouffer. Donc tous les problèmes que vous avez, il faut les résoudre tout de suite. Et il faut si possible les prioriser. Il faut trouver des solutions à tout ce qui peut ralentir votre boîte. Il faut régler tous les problèmes qui vous empêchent de profiter d’opportunités sur votre marché. Il faut affronter tous les dysfonctionnements structurels de votre entreprise. La capacité qu’une entreprise a de régler ses problèmes est devenue un facteur essentiel de réussite. Je le mets en quatrième point alors qu’on en parle tout le temps mais j’assume, c’est l’innovation. Innover, se disrupter, essayer d’évoluer, de faire changer la donne dans son entreprise, c’est un facteur clé de réussite de son business ! On doit toujours écouter son marché, on doit toujours essayer des trucs, on doit jamais avoir peur d’échouer. On essaie une fois, dix fois, cent fois, peut-être que une de ces fois-là, on aura une réussite qui fera à l’avenir de l’entreprise demain. Innover, vouloir se disrupter soi-même, créer sa propre concurrence, c’est une excellente idée même. Peut-être même surtout quand on est un grand groupe installé sur un marché qui bouge jamais. Je pense aux banques par exemple, qui en ce moment font tout pour essayer de s’auto-disrupter, de créer leur propre concurrence, parce qu’elles savent très bien que dans cinq ans, dans dix ans, dans vingt ans, elles n’existeront plus. Et ce qui fera la réussite de leurs activités demain, c’est quelque chose qu’elle ne font pas du tout aujourd’hui… Innovez ! L’endurance est un facteur-clé de réussite. Si on baisse les bras au premier souci, c’est mort ! Si on va pas d’échec en échec avant de réussir, on n’y arrivera jamais. Si on passe pas des années à régler tous les problèmes partout, on n’aura jamais quelque chose de fiable. Si on passe pas des années à se remettre en question, on n’aura jamais quelque chose de puissant. Le Monde bouge beaucoup trop vite et est beaucoup trop foisonnant pour qu’on ait, comme ça, une idée lumineuse qui débarque et qu’on est juste à se baisser pour la ramasser, et qu’elle nous alimente pendant des années. Ça marche pas comme ça. C’est peut-être ce qu’on a voulu nous faire croire mais ça ne fonctionne pas comme ça. L’endurance la capacité de résilience, la capacité à rebondir, la durabilité de votre projet, de votre entreprise, c’est vraiment une clé de la réussite de votre business. Les amis, là où c’est très intéressant de prendre du recul, c’est que ces cinq critères clés de réussite de business, ils valent pour les toutes petites boîtes d’une personne, et ils valent aussi pour les très très grosses boîtes. Si votre entreprise a du sens, que vous la piloter avec des objectifs dirigés vers ce sens, que vous avez une capacité à régler tout ce qui doit l’être, tout en innovant et en vous adaptant à votre marché. Si vous avez cette endurance-là, alors il y aura un moment où tout va parfaitement s’aligner, où votre entreprise va être alignée sur son marché, et c’est là que vous allez pouvoir récolter les fruits d’une parfaite réussite. Les amis, tout ça ce n’est que ma propre vision des choses. Je vous la livre en partage, alors abonnez-vous à mes différents réseaux sociaux pour pouvoir partager et commenter tout ça. Apporter votre pierre à l’édifice, comme ça on en aura plus tous ensemble dans nos petites caboches et ce sera encore plus intéressant. Je vous remercie de m’avoir suivi, je vous dis à jeudi prochain pour un nouveau rendez-vous de la transformation numérique ! À bientôt les amis ! [Musique]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *